10 ANS+ D'EXPERIENCE ET 1000+ PROJETS IMMO MONTÉS AUX MEILLEURS TAUX DU MARCHÉ
Blog Crédit et Prêt Immobilier : Conseils et Aide
Accueil/Actualités/Crédit immobilier : les prévisions 2018

Crédit immobilier : les prévisions 2018

Après trois années fastes pour le marché du crédit immobilier, 2017, bien qu’encore soutenue, a vu une décélération de l’activité. Qui a emprunté ? Quelles sont les prévisions 2018 ?

L’année 2017 qui s’achève annonce une décélération du marché du crédit après trois années historiques. Les annonces du gouvernement de la rentrée concernant les dispositifs d’aide à l’accession et à l’investissement ont relancé la demande. Celle-ci a été renforcée par la volonté des banques par l’introduction de taux plus compétitifs. En fin d’année, le marché devrait cependant s’apaiser, après la volonté de certains acheteurs de profiter des bonnes conditions du marché malgré une augmentation sensible des prix dans certaines métropoles.Quelles seront les prévisions 2018 ?

Des conditions attractives pour les primo-accédants, en dépit d’une hausse des prix

Dans les grandes métropoles ou à proximité, les conditions d’emprunt des primo-accédants, encore très attractives, ont tout de même permis de réduire l’impact de la hausse des prix. Et malgré des revenus moyens en légère augmentation, leur apport diminue. Le Prêt à taux zéro reste un catalyseur malgré même si le nombre de PTZ contractés est inférieur à celui de 2016 (-2,5%).

Les acquéreurs déjà propriétaires un peu moins présents

Les acquéreurs déjà propriétaires empruntent davantage sur des durées légèrement rallongées. Les prix de l’immobilier imposent en effet à ces acheteurs à plus de capacité d’achat avec des apports en baisse. Toutefois, la revente de leur premier bien compense cet effet grâce à des prix de revente logiquement plus élevés.

Investissement locatif : la crainte de la disparition des dispositifs fiscaux poussent les acheteurs

A l’approche des élections présidentielles, la crainte de voir la fin des dispositifs fiscaux, véritables catalyseurs de l’investissement locatif, a fortement stimulé la demande des investisseurs. Dans le neuf, elle-ci est retombée dès le mois de juin pour augmenter de nouveau en septembre.

Prévisions 2018 : une demande toujours soutenue qui devrait cependant décélérer

Avec une offre nettement inférieure à la demande, le marché de l’ancien reste très porteur dans les grandes agglomérations. Pour parer ces hausses, la construction de nouveaux logement neufs reste primordial. La faible évolution probable des taux sur le 1er semestre 2018 et une demande encore soutenue devrait susciter une légère augmentation des prix.

Vous souhaitez en savoir plus sur les prévisions du marché immobilier pour 2018 ? Vous souhaitez obtenir un crédit immobilier au meilleur taux ? Contactez-nous dès aujourd’hui pour un entretien sans engagement.

Ecrit par

L'auteur n'a pas encore renseigné son profil

Laisser un commentaire