DEMANDE DE RAPPEL : 0811 44 56 56 (Prix appel local)

Crédit immobilier : taux fixe ou taux variable ?

Accueil/Crédit immobilier : taux fixe ou taux variable ?

Taux fixe ou taux variable | Premier Taux

Crédit immobilier : taux fixe ou taux variable ?

Crédit immobilier : taux fixe ou à taux variable ? Choix parfois cornélien pour les emprunteurs qui aspirent au coût de financement immobilier le plus favorable. Présentant un taux d’intérêt plus élevé peut-être, mais probablement plus rassurant en termes de souplesse et de sécurité,  les prêts à taux fixes restent actuellement les plus contractés en France. D’autant qu’ils sont proposés de façon à s’adapter  aux mieux à la demande.

Taux fixe ou taux variable : acteurs clés et types d’échéances

En fait, la fixation des taux de crédit immobilier tient compte de 4 facteurs clés : la durée, l’apport personnel, la situation géographique et le profil du souscripteur. Ensuite, le taux est défini au moment-même de la validation du prêt. Il reste fixe sauf dans le cas où l’emprunteur renégocie son contrat ou anticipe le remboursement. Toutefois, c’est au niveau des échéances que devraient être discutés les intérêts  en jeu. En effet, ces dernières peuvent être modulées en tout temps et influer sur le montant des mensualités.

À ce propos, on distingue trois types d’échéances liées au crédit immobilier à taux fixe :

  • les échéances constantes où les mensualités de remboursement restent identiques durant toute la durée de crédit,
  • les modulables qui sont beaucoup plus réglementés, car ils laissent la possibilité à l’emprunteur de réévaluer le montant des mensualités en l’augmentant ou en le diminuant selon son revenu,
  • Les prêts à échéances progressives où il y a augmentation annuelle du montant des mensualités pour un rythme de remboursement déterminé à la signature même du prêt.

Dans tous les cas, bien que les crédits à taux fixe soient relativement plus coûteux par rapport ceux à taux variable, ils savent se montrer plus intéressants sur le long terme. Ceci est particulièrement vrai pour les durées de remboursement sur  15 ans voire plus. Ils ne tiennent en effet pas compte de l’évolution du marché et l’emprunteur connaît dès la souscription le coût total de son crédit.

Alors, taux fixe ou taux variable pour votre crédit immobilier ? Pour répondre au mieux à cette question, contactez-nous dès maintenant. Nous vous répondons sous 24 heures.

Partagez ceci avec vos amis 🙂
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on StumbleUponDigg thisEmail this to someone