10 ANS+ D'EXPERIENCE ET 1000+ PROJETS IMMO MONTÉS AUX MEILLEURS TAUX DU MARCHÉ
Blog Crédit et Prêt Immobilier : Conseils et Aide
Accueil/Blog/Délégation d’assurance : les points à surveiller

Délégation d’assurance : les points à surveiller

En tant qu’emprunteur, la Loi vous autorise à prendre une délégation d’assurance. En d’autres termes, contracter une assurance emprunteur auprès d’un établissement différent de l’organisme prêteur. A cette occasion, certains éléments doivent être surveillés.

L’âge de l’emprunteur

L’âge de l’emprunteur est le premier facteur à considérer. Généralement, l’intérêt d’une délégation d’assurance est un peu moindre pour les emprunteurs de 40 ans et plus.

Les contrats d’assurance emprunteur proposés par les organismes tiers sont en effet généralement moins chers pour les souscripteurs jeunes et présentant de faibles risques.

Prenons un exemple concret :

  • Un emprunteur de 24 ans obtiendra un taux proche de 0,09% en délégation d’assurance contre 0,21% avec l’assurance de la banque (assurance « groupe).
  • Un autre emprunteur âgé de 40 ans obtiendra un taux d’assurance d’environ 0,21% contre 0,42% avec l’assurance « groupe ».

La politique tarifaire

Dans certains cas, la politique tarifaire de l’organisme proposant l’assurance emprunteur alternative doit faire l’objet d’une attention particulière. Ainsi, certaines clauses particulièrement restrictives ont été observées :

    • hausse de la franchise en cas d’arrêt de travail entre 90 et 180 jours ;
    • Paiement des intérêts seuls en cas d’arrêt de travail et le remboursement du capital différé dans l’échéancier ;
    • Exclusion de certaines pathologies dans les motifs d’arrêt de travail pris en charge ;
    • Délai de carence de 12 mois en cas de perte d’emploi ;
    • Cessation relativement rapide de certaines garanties, telles que la perte totale et irréversible d’autonomie, sa révision de la cotisation une fois l’âge spécifié atteint ;
    • Augmentation de la prime d’assurance au cours du contrat en cas de dégradation de l’état de santé de l’assuré.

En tant qu’emprunteur, avant tout engagement, vous devez donc veiller à bien comprendre les garanties et les franchises mentionnées au contrat. Vous devrez en particulier vous assurer des potentielles remises en cause du tarif de l’assurance avant le terme du contrat.
Dans tous les cas, pour éviter des déconvenues, soyez francs et précis quant à la déclaration de votre état de santé dans le questionnaire à remplir lors de la souscription.

Ces éléments ayant été soulignés, tous les emprunteurs peuvent avoir recours à la délégation d’assurance si cela est dans leur intérêt.

Chez Premier Taux, quelque soit votre âge et votre condition de santé, nous nous attacherons à vous proposer une assurance emprunteur moins chère pour des garanties équivalentes, voire meilleures que les contrats groupes. Contactez-nous dès aujourd’hui pour un entretien gratuit sans engagement.

Ecrit par

L'auteur n'a pas encore renseigné son profil

Laisser un commentaire