10 ANS+ D'EXPERIENCE ET 1000+ PROJETS IMMO MONTÉS AUX MEILLEURS TAUX DU MARCHÉ

Catégorie : Blog

Accueil/Archive par Catégorie "Blog"

Comment le coronavirus va-t-il impacter le marché de l’immobilier ?

La crise économique devrait sans doute servir les intérêts de l’immobilier, dont les placements sont plus sûrs que ceux réalisés en bourse. Mais l’épidémie de coronavirus ne devrait pas générer une baisse conséquente des prix de l’immobilier.

Selon les notaires, les prix devraient baisser de 10 à 15 %

Les craintes de récession, le chômage partiel, les risques sur le marché de l’emploi ont nécessairement un impact psychologique et économique sur les ménages. En matière immobilière, les acheteurs vont naturellement se montrer plus prudents et plus économes dans leurs intentions d’achat.

La baisse de 10 à 15 % attendue reste très maîtrisée

La forte chute des marchés boursiers, de plus de 30%, est une véritable publicité pour l’immobilier qui, du fait de sa bonne résistance, apparaît pratiquement comme un marché refuge. La crise du coronavirus devrait donc avoir un impact limité.

Certes, la Bourse avait connu une croissance forte et a retrouvé son niveau de 2016. Mais la nature même du marché boursier, très sensible au quotidien aux moindres nouvelles, est une source inépuisable de commentaires de la part des médias, contrairement au marché immobilier. Or, chaque nouvelle médiatique peut avoir un impact psychologique, a fortiori si les nouvelles se répètent sans cesse. Le marché de l’immobilier a donc été moins sujet aux inquiétudes de la part des investisseurs et du grand public.

Les notaires s’accordent donc à dire que malgré la crise liée au coronavirus, l’immobilier ne devrait que peu baisser, de l’ordre de 10 à 15 %. Dans les grandes villes, la baisse devrait même être contenue autour de 5 %.

Nombre d’opérateurs s’interrogent à présent sur les mesures qui seront éventuellement prises par l’Etat en matière de politique du logement.

Tout ce qu’il faut savoir sur le déconfinement et l’immobilier

En cette début de dé-confinement, il est important de rappeler les nouvelles règles qui s’imposent notamment dans toutes les étapes de votre projet immobilier. Visites de biens, signatures chez le notaire : voici les nouvelles dispositions.

Des visites sous haute sécurité 

Les agents immobiliers peuvent enfin reprendre les visites et recevoir des clients en agence. Certaines visites  ont été réalisées en visio pendant le confinement, mais la majorité des agents immobiliers sont unanimes : les actes de vente sont rarement conclus sur la base de visites à distance. Il est donc possible depuis le 11 mai de réaliser des visites de biens immobiliers, mais dans le respect des gestes barrières suivants : respecter la distance minimum d’un mètre, porter un masque, sans oublier l’utilisation du gel hydroalcoolique et dans certains cas de sur-chaussures pour assurer la sécurité des agents immobiliers, des visiteurs et des vendeurs.

Les signatures peuvent reprendre en agence et chez les notaires

Si certains agents immobiliers et notaires avaient proposé les signatures électroniques pendant le confinement, la plupart d’entre eux, non équipés, ont dû stopper leurs transactions et ont suspendu les signatures de compromis de vente et d’actes authentiques. Ces dernières vont reprendre dans les conditions initiales puisque les agences immobilières et les offices notariaux rouvrent leurs portes. Bien entendu, les distances réglementaires devront être respectées et le port du masque pourra être exigé. A noter également que les délais ont été prorogés et peuvent encore ralentir les signatures pour un certain temps : c’est le cas notamment du délai de préemption accordé à la mairie qui doit être purgé pour finaliser une vente, et qui a été prolongé pendant la durée de la crise sanitaire.

Obtenir un crédit immobilier : les clés à connaître

Vous avez signé un compromis ? Félicitations ! Maintenant vous allez présenter votre dossier pour obtenir un crédit immobilier. Mais avez-vous une idée de ce que le banquier va analyser en premier ? Connaissez-vous les clés pour obtenir un crédit immobilier ? Fonctionnaires, vous pensez que votre dossier sera accepté du fait de votre statut professionnel ? Épargnants, vous supposez qu’avec un apport de 30% du projet, votre dossier passe ?

 

Lire L’article