Les taux d’emprunt immobilier bientôt en hausse ?

Les taux d’emprunt immobilier bientôt en hausse ?

Les taux d’emprunt immobilier sont actuellement au plus bas. Si l’année 2020 a vu les demandes de financements immobiliers augmenter, plusieurs facteurs pourraient inverser la tendance.

Les taux d’emprunt immobilier se sont inscrits dans une dynamique forte en 2021. Forte au premier semestre 2021, la demande a cependant légèrement ralenti à partir du mois de juillet. La crise sanitaire et les confinements qui en ont résulté ont semble-t-il incité les Français à investir massivement dans l’immobilier.

Au-delà de la crise sanitaire, des taux d’emprunt inférieurs à 2% depuis 2016 expliquent en grande partie le niveau soutenu des achats immobiliers. 

L’inflation et et la régulation du secteur

Ce dynamisme cependant pourrait bientôt trouver son terme. Les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) deviendront des règles contraignantes dès le 1er janvier prochain : 35%, assurance comprise, d’endettement maximum et une durée d’endettement de 27 ans dans le neuf (différée de 2 ans) et de 25 ans dans l’ancien.

Certes les banques peuvent circonvenir à ces règles dans la limite de 20% de leur production. Mais cette marge de manœuvre doit servir à 85% aux primo-accédants et à 80% pour le financement de sa résidence principale. Or les banques ont en général déjà utilisé cette souplesse et même dépassé, jusqu’à 30% des demandes. Selon l’Observatoire du Crédit Logement, le niveau d’apport personnel nécessaire pour obtenir un crédit immobilier a même explosé.

Une prochaine hausse des taux ?

En plus des règles du Haut Conseil de Stabilité Financière, l’inflation risque également de contribuer au ralentissement du marché du crédit immobilier. Si la tendance se confirme, il n’est pas impossible que les taux augmentent légèrement courant novembre ou décembre.

Dernier facteur qui pourrait causer la hausse des taux d’emprunt : la libéralisation de l’assurance emprunteur. La forte concurrence des banques poussent celles-ci à réduire leurs marges. Elles occupent à ce jour l’essentiel du marché de l’assurance emprunteur. Cette baisse de marge pourrait être compensée par une augmentation de leurs marges sur le crédit lui-même. Depuis 2018, tous les emprunteurs peuvent résilier chaque année, à date d’anniversaire, leur contrat d’assurance.  Or, de nouvelles mesures législatives d’ici la fin 2021 pourraient permettre une résiliation à tout moment de son assurance emprunteur.

Vous avez un projet d’achat immobilier et souhaiter encore profiter de taux d’emprunts exceptionnels ? Contactez-nous dès maintenant au 0811 44 56 56 (appel local) ou via notre formulaire pour un entretien sans engagement.

Pas de Commentaire

Déposez un Commentaire