10 ANS+ D'EXPERIENCE ET 1000+ PROJETS IMMO MONTÉS AUX MEILLEURS TAUX DU MARCHÉ
Blog Crédit et Prêt Immobilier : Conseils et Aide
Accueil/Blog/Est-ce la fin de la baisse des taux de crédit immobilier ?

Est-ce la fin de la baisse des taux de crédit immobilier ?

Baisse crédit immobilier

Les taux de crédit immobilier vont-ils arrêter de baisser ? Le sujet a suscité de vifs débats dans les JT, dans la presse et sur le web…Leur objectif ? Montrer aux contribuables que c’est le bon moment pour acheter ou renégocier son crédit. Cet emballement médiatique a été causé par la remontée des OAT et la légère hausse des taux pratiqués par certaines banques.

Ces dernières semaines des banques comme la Société Générale ou LCL ont augmenté leurs taux de crédit immobilier de 0,2 point. Fin mai et début juin marque ainsi les premières hausses des taux de crédit immobilier pour l’année 2015. Cependant tous les établissements n’appliquent pas les augmentations en préférant diminuer leurs marges de négociation.

Mais les emprunteurs n’ont pas d’inquiétude à avoir : « Ces hausses restent essentiellement liées à des correctifs en fonction des politiques commerciales des banques » selon Ulrich Maurel.

 

Eté : baisse de l’activité des banques

Depuis septembre 2014 on assiste à une baisse constante des taux qui évoluent à des niveaux historiquement bas. Cette situation va continuer au moins jusqu’à la fin de la période estivale puisque l’été est une saison au ralenti pour cause de bilan annuel, de congés estivaux. De ce fait, il faudra attendre septembre pour découvrir les prochaines évolutions des taux de crédits.

Dans le cas où une banque vous annonce un taux attractif, réclamez-lui une proposition écrite avant que les taux ne remontent. En effet, une proposition verbale n’as pas de valeur contractuelle, seule la formalisation garantit le taux négocié.

 

Tendances futures

Pour ceux qui attendent une hausse des taux, il faut savoir que tous les facteurs montrent le maintien des taux à la baisse. Cela s’explique tout d’abord par la Banque Centrale Européenne qui se montre très conciliante avec les banques. Ensuite l’OAT 10 ans qui reste très bas (0,65%) malgré une légère hausse en mars. Et enfin les banques qui soutiennent la baisse s’adaptent l’une à l’autre malgré la concurrence.

De ce fait, les taux ne risquent pas de remonter avant au mois 6 mois sauf en cas de réajustement commercial des banques. Mais la remontée de l’OAT pourra, si elle continue, avoir des impacts sur le niveau de décotes appliquées.

On peut donc conclure en disant que la période est plutôt bénéfique pour les emprunteurs malgré un allongement du délai de réponse aux demandes de prêt.

 

 

Ecrit par

L'auteur n'a pas encore renseigné son profil

Laisser un commentaire