10 ANS+ D'EXPERIENCE ET 1000+ PROJETS IMMO MONTÉS AUX MEILLEURS TAUX DU MARCHÉ
Blog Crédit et Prêt Immobilier : Conseils et Aide
Accueil/Actualités/Réduction fiscale et investissement immobilier

Réduction fiscale et investissement immobilier

Des mesures ont été prises pour encourager les français à investir davantage dans l’immobilier. Parmi celles-ci figure la loi permettant aux emprunteurs particuliers de bénéficier d’une réduction d’impôts. Une réduction fiscale assez significative où une partie des intérêts d’emprunt sont déductibles de vos impôts sur le revenu.

 

Comment la subvention se présente-t-elle ?

Un crédit d’impôt est une somme imputée sur le montant brut d’impôt à payer suite à une disposition fiscale. En effet, le principe vise à alléger la charge fiscale des ménages acquérant leur résidence principale. Ceci en réduisant le coût des intérêts de leur prêt immobilier.

Ainsi, selon cette loi, le crédit d’impôt s’applique sur les intérêts remboursés durant les 5 ans suivants l’octroi du prêt. Aussi, la réduction d’impôt ou réduction fiscale représente jusqu’à 40 % des intérêts sur la première année de remboursement. Il s’élève à presque 20% sur les 4 autres années. Et ce, pour une déduction plafonnée à 3 750 euros pour les personnes seules. Pour les couples, la déduction se monte jusqu’à 7 500 euros pour les couples. Pratiquement doublée pour les ménages comptant des personnes handicapées.

 

Comment être éligible à la réduction fiscale ?

Effectivement, il faut remplir certaines conditions pour pouvoir accéder à la réduction fiscale. En premier lieu, il est important de préciser qu’au rebours des autres subventions comme les prêts à taux nul, ce type de crédit d’impôt est accessible sans condition de ressources.

Néanmoins, des précisions sur certains aspects spécifiques doivent être considérées. Pour cela, il y a le processus de suivi pour l’acquisition du bien et la qualité du logement souhaité avec, évidemment, des détails sur la surface, les conditions d’habitabilité et les caractéristiques écologiques. Théoriquement, la réduction d’impôt est validée seulement si la résidence acquise s’étend, au moins, sur 14 m² et qu’elle est équipée des éléments de confort fondamentaux dont notamment un système de chauffage normé.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous dès à présent, nous vous répondrons sous 24 heures.

Ecrit par

L'auteur n'a pas encore renseigné son profil

Laisser un commentaire